Historique du réseau

Partie 1

 

<< Préambule Partie 2: Arrivée de l'entité TICE >>

 

Affiche
Photo Robert D. Loevy - Domaine publique

C’est le 20 mai 1965 que fut décidée la construction de 5 villes nouvelles (Évry-Ville-Nouvelle, Cergy-Pontoise, Marne-la-Vallée, Saint-Quentin-en-Yvelines et Melun-Sénart) en Ile-de–France, afin de désengorger Paris. Quelques années plus tard, les grands travaux commencent à Évry, et en 1971, la préfecture est inaugurée par Georges Pompidou. Un an après seulement, les premiers habitants emménagent dans les quartiers du Parc-aux-Lièvres et du Champtier-du-Coq, puis en 1974 dans les quartiers des Champs-Élysées, d’Aguado et des Pyramides.

Construction Evry

Gare d'Evryconstruction patinoireroute evry

12345
Photo Robert D. Loevy - Domaine publique

Lors de la création de la Ville Nouvelle d’Evry, le Syndicat Communautaire d'Aménagement d'Evry (SAN) avait mis en place deux lignes: Une qui reliait la gare et la préfecture d’Evry à Bondoufle, et une deuxième qui reliait Grigny à Corbeil, en passant par Evry. Par ailleurs, les Cars Gibert exploitaient eux aussi plusieurs lignes : la 10A (ligne navette) qui faisait Gare de Corbeil/Rue de la Dauphine, la 10B (ligne navette) qui faisait Gare de Moulin Galant/Gare de Corbeil, et la 11 qui reliait Corbeil à Villabé.

Mis en place
Document OP52 (Bus Parisiens)

Afin de permettre à une population toujours plus importante de se déplacer, et pour anticiper l’arrivée du train de banlieue (RER D actuel), la RATP reprend en 1975 la gestion des bus à Evry, et y créé sans plus attendre, le 20 Mars 1975 un réseau de 5 lignes : la 401, 402, 403, 404 et 404N. Les lignes 403 et 404 sont des aménagements de lignes déjà existantes tandis que les autres sont des nouvelles dessertes. La RATP souhaitait aussi reprendre deux lignes des Cars Gibert, mais les négociations n'ont pu aboutir.

Lignes ratplignes ratp
Documents OP52 (Bus Parisiens)

Voici la première édition du plan des Transports en Commun de la Région d’Evry, avec un agrandissement des schémas des lignes, comportant notamment une faute d’orthographe sur le schéma de la ligne 403, avec « SOISSY » au lieu de « SOISY ».

plan 75details lignes
Plan RATP - Copie personnelle

Ces nouvelles lignes ne sont pas directement exploitées par la RATP mais par Transessonne. En effet, le matériel roulant et conducteurs sont affrétés auprès de cette dernière, qui est composée de 9 transporteurs :

  • Athis-Cars (existe toujours)
  • Les Cars Verts (racheté par la CGEA – aujourd’hui Veolia Transport)
  • CEA-Uniroute (aujourd’hui CEAT)
  • Les Cars Delrutte (aujourd'hui Véolia-Brétigny)
  • SETVER (Société d’Exploitation Transport Voyageurs Evry Ris, filiale de Garrel et Navarre)
  • Les Cars Gibert (aujourd’hui STA, qui exploite le réseau Seine Essonne Bus)
  • Daniel Meyer (existe toujours)
  • Les Cars Melot (un seul véhicule mise en place)
  • STS (Société des Transports de Savigny, disparu depuis)
Bus
S53R - Ligne 403 - Photo B. Basset (Bus Parisiens)

Lors de l’inauguration du réseau, le site propre ne faisait qu’environ 1.2 km. Il s’étendait de l’Agora au Sud, du Boulevard de France à l’Est, et du Boulevard des Champs-Elysées à l’Ouest. Dans la partie centrale, son doublement avait été prévu, même au niveau des ouvrages d’arts (ponts). Des sous-stations électriques avaient même été installées, car l’électrification du réseau, et son automatisation avaient été prévues. Mais elles ont été démontées vers la fin des années 90, pour cause de vétusté.

Carte site propre

Cliquez sur l’image pour voir la carte interactive.

Gare Construction
Document Transilien - Auteur inconnu

Parallèlement, la « ligne du Plateau » (RER D actuel) est construite, et devient la première ligne nouvelle pour voyageurs construite par la SNCF depuis sa création en 1938. La ligne est mise en service en deux temps. Le 16 février 1974, un premier tronçon est ouvert jusqu'à la gare de Grigny - Centre, exploité alors en antenne. Le 28 novembre 1975, le restant de la ligne est mis sous tension, puis ouvert au public le 6 décembre 1975.

Gare evry courcouronnes
gare evry courcouronnes
Photos Robert D. Loevy - Domaine publique

La nouvelle ligne connaît dès son ouverture une importante fréquentation. Heureusement que le réseau de bus à Evry avait été restructuré quelques mois plutôt et que de nouvelles lignes avaient été créés.

En septembre 1978, le site propre s’agrandie. Il s’étend jusqu’au Boulevard Decauville au Nord, et jusqu’à Aguado  à l’Est, comme vous pouvez le constater sur la carte suivante :

Carte 1978

Une nouvelle ligne est mise en place le 20 Novembre 1978, la 405 qui reliait à l’origine le lycée de Corbeil-Essonnes à celui d’Evry. Cette ligne est aussi affrétée par Transessonne, et les bus y circulent sous les couleurs de l’APTR (Association Professionnelle des Transporteurs Publics Routiers de Voyageurs de la Région des Transporteurs Parisiens), comme sur les autres lignes d’ailleurs.

405 ratp
Document OP52 (Bus Parisiens)

Voici donc le nouveau plan du réseau, tel qu’il était en Novembre 1978 : 

Plan 1978
Document OP52 (Bus Parisiens)

En 1980, le parc d’autobus était composé de SAVIEM SC10, S53 et S53R ; de SETRA S130 ; de VAN HOOL et de PEGASO, comme le confirme la fiche des caractéristiques techniques du matériel roulant :

Parc Vehicules
Document OP52 (Bus Parisiens)

En Septembre 1982, le site propre s’agrandie pour la ligne 402. En effet, une toute nouvelle portion est construite entre la Gare du Bras de fer et le tronçon central du site propre. Du coup, la ligne 402 n’emprunte plus le Boulevard des Coquibus, et peut désormais desservir le quartier des Epinettes, la SNECMA, l’AFM, etc.… Voici la nouvelle carte interactive :

Site propre 82

En Janvier 1985, le site propre compte une nouvelle portion, pour la ligne 405, entre l’arrêt « Les Miroirs » et la Gare d’Orangis – Bois de l’Epine.

Cette année-là, le réseau compte plus de 65 bus. On y retrouve toujours les SAVIEM SC10, S53 et S53R, les SETRA S130 et les PEGASO. Des RENAULT S105 circulent aussi, un HEULIEZ O 305 G, ainsi que les tous récents HEULIEZ GX 187. Vous pouvez observer le nombre de chaque véhicule, ainsi que leur répartition selon les transporteurs grâce à ces fiches :

Parc vehiculesparc vehiculesparc vehicules
Document OP52 (Bus Parisiens)

Le 7 octobre 1986, une nouvelle ligne est mise en place : la 406. Elle relie la Gare d’Orangis –Bois de l’Epine à la zone industrielle du même nom. Du fait de sa longueur, et d'une faible fréquence, elle ne nécessitait qu’un seul véhicule. Tout comme les autres lignes, celle-ci est affrétée par Transessonne.

406 ratp
Document OP52 (Bus Parisiens)

La création d’une ligne 407 (Evry Grand Bourg - Evry Les Aunettes) avait aussi été étudiée en 1986, et son ouverture était prévue pour 1987, comme le confirme un plan de 1986 édité par la RATP que j’ai pu consulter à la BnF. Mais sa mise en place a pris du retard, et s’effectuera avec la TICE

 

<< Préambule Partie 2: Arrivée de l'entité TICE >>